Comment trouver un emploi en étant sans expérience ?

Il est difficile de remplir son CV lorsqu’on n’a pas d’expérience professionnelle. Étudiants à la recherche d’un stage, jeunes diplômés, profils atypiques…, nombreux sont les candidats qui connaissent cette difficulté. Néanmoins, il existe des solutions sur blog.mycvfactory pour éluder ce problème. Découvrez nos astuces pour trouver un emploi sans expérience !

En tirer des leçons à partir de vos implications à l’école ou ailleurs

N’avez-vous pas d’expérience professionnelle significative ? Dans le passé, vous avez exercé des activités qui ne duraient pas plus de trois mois. Cependant, vous estimez avoir les compétences exigées par le recruteur. Une fois, vous étiez le chef d’un groupe scout, un coach pour une équipe de sport ou bien un leader ayant mené à bien un projet scolaire. À présent, l’idée est de tirer parti de ces implications en parlant de ce que celles-ci vous ont apporté en termes de maturité.

Se valoriser de manière intelligente pour créer un CV adéquat et qualifié

Vos loisirs, vos passions comme vos engagements sociaux sur votre CV peuvent vous valoriser. Encore faut-il savoir bien les présenter ? Effectivement, tous les divertissements ne sont pas forcément bons à faire part. De ce fait, mettez-vous à la place du recruteur. Si vous souhaitez par exemple travailler auprès d’une industrie spécialisée dans la fabrication d’équipements sportifs, mentionnez le sport que vous pratiquez parce que cela intéressera certainement l’employeur.

 

Trouver un emploi

 

Pour toucher juste les entrepreneurs du BTP ou l’artisanat, il n’y a de plus judicieux que d’évoquer votre goût pour le bricolage et les travaux manuels.  Si c’est pour entamer une carrière internationale, mettez en avant votre maîtrise d’une langue et les voyages dont vous avez accompli.  Bref, privilégiez les hobbies en fonction du secteur d’activité de l’entreprise dans laquelle vous souhaitez intégrer.

A voir aussi : Lettre de motivation : Manuscrite ou Tapuscrite ? Les propos !

Compléter différemment la rubrique « Expériences »

Vous devrez parler dans la rubrique « expériences » de ce qui pourrait avoir un intérêt pour le récepteur. Si vous convoitez un premier emploi, mais que vous avez tout de même réalisé des projets dans le cadre associatif, sportif, personnel ou bien scolaire, faites les savoir.

Vos compétences ou qualités particulières ayant un rapport avec les exigences de l’employeur sont également à mettre en exergue. Du coup, au lieu de donner comme titre à cette section « expériences professionnelles », intitulez-la tout simplement « Expériences ».

 

Trouver un emploi

 

Mettre en avant le cursus universitaire

Avec votre modèle de CV, le recruteur en voyant que vous n’avez pas de longues années d’expérience va s’attarder sur votre parcours scolaire.  Vous pouvez donc placer en premier la rubrique « formation » qui met en avant vos diplômes, vos titres, vos qualifications ou encore vos certifications. Si votre cycle d’études n’est pas suffisamment long, mentionnez avant tout vos qualités et vos expériences hors travail en les mettant en corrélation avec les compétences adaptées.

Sélectionnez les compétences transposables

Les compétences transposables sont celles qui vous ont permis de vous mobiliser lors de vos jobs d’été. Si pendant les vacances vous avez effectué des vendanges ou que vous avez travaillé dans le secteur de l’industrie, de la restauration à court terme…, sélectionnez les acquis qui seront utiles dans l’accomplissement de votre futur emploi.

Par exemple, évoquez qu’a priori vous êtes capable de respecter les délais ou les contraintes, de collaborer en équipe, d’encadrer des enfants ou encore de planifier les journées.  Il existe beaucoup d’éléments qui vous concernent et que vous pouvez informer dans votre CV ou votre lettre de motivation. Si la chance vous sourit, confirmez-les pendant l’entretien d’embauche.

 

Trouver un emploi

 

À voir également : Comment bien intégrer son poste ?

 

Laissez place aux « soft skills »

Si vous êtes un jeune diplômé et que vous n’êtes pas encore doté de compétences techniques mesurables ou de « hard skills », pensez aux « soft skills ». Il s’agit de vos qualités humaines, y compris votre savoir-être. En France, celles-ci ne sont pas très exigées par les recruteurs, mais jouent tout de même un rôle important dans la prise de décision par rapport au choix du candidat à enrôler.

N’hésitez pas alors à exprimer votre adaptabilité, votre sens du relationnel, de l’écoute, votre créativité, votre capacité à résister à la pression, au stress, votre empathie et pédagogie. En les associant à vos expériences autres que professionnelles (projets scolaires, bénévolat, loisirs…), ces valeurs vous feront gagner de très bons points auprès du recruteur. Mentionnez-les également dans votre lettre de motivation.

Share
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *