Tout ce qu’il faut savoir sur le stage en entreprise

Le stage en entreprise est votre première expérience dans le monde professionnel. Pour un apprentissage de ce monde, on peut vous demander de faire de tout et de rien. De la photocopie au nettoyage du bureau, sachez tout de même qu’il y a des abus à éviter dans le stage.

Le stage en entreprise n’est pas un emploi

Un stage n’est pas un emploi. Un stage ne peut pas être conclu dans le but d’un accroissement de l’activité de l’entreprise. Même à titre temporaire, l’employeur ne peut pas considérer un stage en entreprise comme un job d’été ou un quelconque emploi saisonnier. Car le stagiaire doit avant tout apprendre et non produire.

Si au cours d’un stage, on demande à un stagiaire de faire plus que ce qu’on lui demande, l’entreprise sera sanctionnée par des amendes. Si au cours du stage, le stagiaire s’est avéré efficace et que l’entreprise souhaite l’embaucher, il doit d’abord terminer son stage en entreprise. Une fois après, un processus d’embauche doit être commencé.

Surprised redhead girl with laptop computer in red dress on yellow background.

À lire aussi en passant : Guide complet pour créer un CV branché. Suivez le lien pour accéder directement à la page.

Embauche en fin de stage en entreprise

Le stage ne doit pas être confondu à une période d’essai ou de test pour le stagiaire. Cela dit, à la fin du stage en entreprise, il peut s’en aller librement, retourner à ses études. L’entreprise n’est pas non plus obligée de l’embaucher en fin de stage.

D’ailleurs, une promesse d’embauche ne peut qu’être une pression psychologique pour le stagiaire qui va se tourner vers la compétitivité de production que d’apprentissage. Comme dit ci-haut, le stagiaire peut être embauché, mais cela revêt d’un autre processus et d’un contrat de travail à part entière.

La rémunération dans le stage

Comme le stagiaire n’est pas un employé à part entière, la rémunération n’est pas statuée dans le cadre d’un stage. Que ce soit des primes de résultats ou encore un salaire fixe, le stagiaire lui ne doit percevoir aucune rémunération de ce genre durant le stage en entreprise. Puisqu’aucun résultat n’est attendu du stagiaire, il ne doit pas être rémunéré.

Par contre, l’entreprise peut gratifier le stagiaire ou l’indemniser. La gratification parce que le stagiaire a bien appris ou l’indemnisation pour le transport, la cantine, etc. De plus, la gratification est obligatoire selon la loi pour un stage d’une durée de 2 mois et plus.

Cependant, notre site propose aussi une page complète ou vous trouverez le modèle de CV idéal pour votre candidature. Cliquez le lien pour y accéder !

Le télétravail n’est pas un stage

Le télétravail est une organisation de travail qui est régie par le Code du travail. C’est donc un emploi à dédier uniquement aux salariés. Un télétravail ne doit pas être statué comme un stage. Car le stagiaire lui doit rester sous tutelle de son encadreur de stage. Le télétravail n’est pas compatible avec les objectifs d’un stage en entreprise. Rappelons que le stage a pour but d’immerger l’étudiant dans le monde professionnel afin de connaitre les règles et les fonctionnements du travail.

Si en tant que stagiaire, vous subissez un abus de la part de l’entreprise de stage (remplacement de salarié, travail dissimulé, etc.) le stagiaire peut alerter son établissement d’origine qui va parler avec l’entreprise ou saisir l’inspection de travail si nécessaire.

Share
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *