Comment se présenter et présenter son CV entretien de recrutement

On ne le répétera jamais assez : pour savoir si vous avez un CV percutant, il suffit de comptabiliser le nombre d’entretiens de recrutement que celui-ci vous a permis de décrocher. Oui, le seul inducteur qui vous permet de savoir si votre Cv est bon, c’est le taux d’entretiens déclenchés.

Donc voilà vous y êtes, avec votre Cv béton vous avez passé le filtre du tri de CV, des opérateurs booléens, des robots, du premier entretien téléphonique. Vous arrivez pour votre entretien de recrutement, prêt à en découdre ! Mais comment se présenter et présenter son CV entretien de recrutement ?

On va probablement vous demander si vous avez trouvé facilement les locaux, vous poser 2 ou 3 questions de convenance tout en vous conduisant au bureau du Manager. Là vous vous installez et attendez avec impatience la première question du recruteur.

Elle tombe : «  Et bien je vous propose de me parler de vous et de vous présenter si vous le voulez bien ? »

Avec ses variantes : « Je vous propose de me dérouler votre CV en quelques minutes… », « Je vous invite pour commencer à me faire une présentation de votre CV et de votre parcours… ».

99% * des candidats débutent leurss entretien de recrutement par une relecture du CV

Si vous faites comme 99% des candidats vous voilà débutant votre entretien de recrutement par une relecture de votre CV. Et vous allez commencer bien évidemment par… votre Bac… Bad News, il y a bien mieux à faire.

Votre CV le recruteur la lu, puisqu’il a choisit de vous recevoir. Il l’a même surement sous les yeux. Par souci d’anticipation (il l’a peut être oublié), vous pourrez lui en proposer un que vous aurez imprimé pour lui, une version mise à jour pourquoi pas d’ailleurs. Si le recruteur vous propose de lui présentez votre Cv, c’est avant tout parce qu’il pense à vous, et que cette présentation va vous permettre de vous mettre à l’aise. Une façon de démarrer l’entretien en douceur, sans vous déstabiliser, avec une question « standard ». Pour autant, ne ratez pas cette étape, ne soyez pas barbant en vous lançant dans une longue diatribe ennuyeuse et exhaustive !

Pitchez votre CV en 3 à 5 minutes maximum.

Pas la peine donc de relire expérience après expérience votre CV, en partant de la plus ancienne. Vous devez pitcher votre CV en 3 minutes ! Tout d’abord présentez-vous d’un point de vu personnel. Qui vous êtes, d’ou vous venez, donnez quelques éléments de personnalité, sans entrer dans le détail. Prenez à contre pied l’idée que l’on parle d’abord de ses compétences puis de ses motivations et enfin de sa personnalité. Dites pourquoi vous êtes ici, ce qui vous motive dans le poste à pourvoir, quel est le sens de votre candidature. En 1 minutes pas plus sans délayer.

Pour parler de votre CV, soyez synthétique. Ne mettez en avant que les éléments de votre CV directement en rapport avec le poste à pourvoir, avec les missions, en rapport avec la culture d’entreprise, en insistant sur vos dernières expériences professionnelles, pas les plus anciennes ! En vous focalisant immédiatement sur ces points vous ferez passer le message suivant : « les compétences que vous recherchez je les possède. Les problèmes que vous avez, je sais les résoudre ». Pour chaque compétence que vous évoquez, quantifiez vos actions, soyez factuel, mais là encore sans trop de détails. Vous allez ainsi « tendre des perches », « mettre l’eau à la bouche » à votre interlocuteur qui reviendra sur vos propos dans le fil de l’entretien et vous invitera à les détailler.

Mettez en avant les éléments pertinents de votre parcours, ceux en lien avec les attentes du recruteur.

Enfin pour terminer la présentation de votre CV, et là aussi rapidement, vous déroulerez le reste de votre parcours en ne mentionnant que le titre de vos expériences sans les détailler. Mettez en avant pour chacune simplement une ou deux compétences que vous avez particulièrement développées (la aussi choisies en fonction du poste à pourvoir), ou des résultats significatifs ou encore des éléments de satisfaction, de challenges qui vous ont particulièrement boosté.

Parler de son CV en introduction d’un entretien c’est donc avoir bien préparé un pitch de 3 à 5 minute maximum, qui évoque des premiers éléments, des points forts, sans en dire trop, en laissant la place pour des développements ultérieurs. Ne relisez pas de façon exhaustive votre CV, ligne après ligne, mais sachez en extraire ce qui va directement intéresser l’interlocuteur dan le cadre du poste à pourvoir.

Cet exercice nécessite que vous ayez répété chez vous votre pitch. Il vous sera difficile de l’improviser au moment de l’entretien. Rédigez-le, répétez-le, soyez très à l’aise avec vos choix, et surtout faites coller votre picth aux attentes présumées de votre recruteur.

N’oubliez pas, ce qui compte ce n’est pas vous (le service) mais le besoin client (votre recruteur) !

Article rédigé par Yann Bustos, CEO & Fondateur de http://www.hyperbolyk.com, Marketplace de la Formation, plateforme de mise en relation entre organisme de formation, entreprises et particuliers, de http://www.hyperbolyk-blog.com et de CommunityJob déclencheurs d’aventures professionnelles, workshop dédiés à l’employabilité.

* 99 % environ, je n’ai pas d’étude qui le confirme, juste une longue expérience dans le domaine mais qui ne donne à ce chiffre aucune validité scientifique !

Share
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *