#Parole de pro: Le recrutement informel – by MySuccess

Chaque entreprise, chaque dirigeant, chaque expert a sa manière d’amener les postulants à se démarquer mais la possibilité de se tromper, de faire une erreur de casting est toujours présente.

Et ces erreurs peuvent avoir un coût à moyen terme quand on pense au temps consacré à définir le poste, à la sélection même des candidats, au montant des premiers salaires et aux indemnités liées à la rupture de contrat.

Mais alors, comment éviter tous ces désagréments ?

On se tourne alors vers le réseau informel pour optimiser ses chances de tirer le bon numéro si l’on peut dire.

Principe

Le réseau informel, ce sont toutes les personnes que vous connaissez et qui ne sont pas en lien direct avec votre profession ou votre entreprise.

Les premiers membres de ce réseau sont la famille : il y a toujours un oncle qui travaille quelque part et qui peut proposer un job d’été, une tante qui a une amie qui recherche quelqu’un pour un stage, etc.

Il y a aussi le réseau des amis : nombre d’acteurs de startups se connaissent depuis le banc de l’école ou du collège. Et puis, dans un monde si mobile que celui dans lequel nous vivons, il y a toujours un ami qui a travaillé quelque part et qui peut donner des conseils.

Les réseaux régionaux permettent grâce à leurs associations de fédérer beaucoup de monde et beaucoup d’énergie créative. De vraies pépinières en somme.

En entreprise, en plus de leurs outils traditionnels, les recruteurs utilisent leurs propres techniques et procédés qui leur permettent de déceler le potentiel (ou non) chez chaque candidat.

C’est un subtil jeu du chat et de la souris où le postulant a toute latitude de s’exprimer : le but n’est pas de le piéger mais de connaître véritablement ses aspirations et son adéquation avec le poste qu’il recherche.

Quelques épreuves informelles

Que ce soit la promenade en forêt comme chez Facebook ou des entretiens avec caméras pour le CERN, il existe toute une panoplie que chaque entreprise peut à loisir utiliser pour juger le postulant en un clin d’œil.

En voici quelques exemples :

-Parler de son enfance : c’est un procédé connu qui oblige le postulant à parler de lui, à évoquer les moments importants de sa vie, le choix de ses études, les orientations choisies afin de mieux comprendre ses motivations.

-La vidéo en ligne : alors que le candidat ne connaît pas les questions qui lui seront posées, il doit répondre le plus sincèrement possible sur un système d’enregistrement par vidéo sur lequel il ne peut revenir en arrière, ni arrêter la vidéo.

Ceux qui laissent une première bonne impression passent à la seconde étape.

-La vente-piège : le but est de convoquer entre 5 et 10 candidats avec CV en main et de les réunir dans une salle. Chacun prend le CV de son voisin et doit le « vendre » au mieux.

Les caractères se dévoilent : tandis que certains se mettent en avant, d’autres encensent leur concurrent.

Il faut montrer un esprit d’équipe et être collectif.

A Propos de MySuccess

MySuccess, première plateforme française de coachs professionnels référencés, propose une offre de coaching à distance par visio-coaching, personnalisée et orientée résultats. Que vous soyez étudiant, en recherche d’emploi ou en reconversion professionel, MySuccess vous accompagne de manière personnalisé pour réussir vos projets ! Venez découvrir l’univers Mysuccess

Offre spéciale : 10 % de discount sur les coachings emploi et CV chez MySuccess avec le code “CVFACTORY10”

Share
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *