Parité Homme/Femme au travail : 10 points de différenciation

La parité Homme/Femme est le cheval de bataille de plusieurs associations ou d’élus. Elle progresse dans certains domaines depuis quelques décennies. Nous allons vous présenter 10 points de différenciation de la parité Homme/Femme au travail.

Le salaire

Les femmes sont moins bien payées que les hommes. Historiquement, l’écart s’est resserré entre les années 1950 et les années 1990. Depuis, ce rattrapage s’est interrompu, car les femmes restent écartées des postes les mieux rémunérés. Le détail des inégalités de salaire entre hommes et femmes est le suivant :

— emplois en temps complet : les femmes gagnent 14 % de moins que les hommes

— à expérience et poste similaire : les femmes touchent 9 % de moins que les hommes

— chez les cadres : les femmes sont rémunérées 29,1 % de moins que les hommes

— chez les employés : les femmes gagnent 8,4 % de moins que les hommes

Le temps partiel subi

Les femmes sont plus nombreuses à occuper des postes à temps partiels, souvent de mauvaise qualité, avec peu de responsabilités et subi. 8 % des femmes salariées contre 2,8 % des hommes occupaient un emploi en temps partiel subi en 2011.

La grossesse

Une étude réalisée par l’association « À compétence égale »  dévoile que les femmes s’estiment pénalisées professionnellement par leur grossesse. Près d’un tiers des femmes de moins de 45 ans sondées annoncent avoir renoncé ou reporté leur grossesse pour des motifs professionnels. Elles dénoncent également leur mise à l’écart des prises de décision auxquelles elles participaient habituellement lorsqu’elles reviennent de leur congé maternité.

Le sexisme

Le sexisme est très présent dans les entreprises et concerne quasi systématiquement les femmes. Le sexisme au travail prend généralement la forme de blagues graveleuses, d’attitudes ou de décisions sexistes, de manque de respect, de propos blessants ou humiliants. Les répercussions du sexisme en entreprise sur les femmes sont multiples sur :

— le bien-être au travail

— la confiance en soi

— l’efficacité professionnelle et la performance

Les comités de direction

La parité Homme/Femme progresse peu dans les comités de direction, selon l’Observatoire SKEMA de la féminisation des entreprises. Les comités exécutifs ou de direction des grandes entreprises ne comportent en effet que 10,2 % de femmes alors qu’elles représentent 34 % du personnel et 30 % des cadres. De nombreuses grandes entreprises françaises ne comptent qu’une femme, voire aucune, dans leur comité de direction.

Les enfants

Les femmes en couple ayant des enfants ont tendance à sacrifier leur carrière professionnelle au profit de celle de leur mari. Les hommes mariés qui ont des enfants sont en effet plus nombreux à accéder à des postes à haute responsabilité que les femmes dans la même situation. Ils sont également plus satisfaits de leur accomplissement professionnel et de leur carrière que les femmes.

Le stress

Les femmes qui occupent des postes à responsabilité qui induisent des embauches, des licenciements ou des augmentations de salaire des autres employés souffrent davantage de stress que les hommes qui occupent les mêmes fonctions ou les femmes qui occupent des postes sans responsabilité. Cela s’explique par le fait que ces femmes sont généralement mal jugées par les autres employés lorsqu’elles font preuve d’autorité, contrairement aux hommes dans la même situation.

Les études

En terme d’éducation, si les femmes sont plus présentes à l’université que les hommes (57 % contre 43 %), elles ne représentent en revanche que 25 % des étudiants dans les filières qui mènent aux métiers les mieux rémunérés.

Le chômage

Le taux de chômage des femmes en 2013 était de 9,7 %. Il est proche de celui des hommes (10 %), mais augmente progressivement depuis 2009. Le chômage des hommes s’explique depuis 2009 par la perte des emplois dans l’industrie ainsi que la perte des emplois d’intérim.

En politique

Malgré la loi de juin 2000 sur la parité Homme/Femme en politique, les femmes sont sous-représentées en politique :

— elles représentent 26,9 % des sièges à l’Assemblée nationale

— aucune femme n’est à la tête d’une région

— au niveau des communes, seulement 16 % des maires sont des femmes

La parité Homme/Femme au travail a progressé depuis les années 1950, mais certains domaines n’évoluent pas assez rapidement comme la parité des salaires à compétences égales ou la représentativité des femmes dans les comités de direction

Share
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *