Exploiter ses « Mad skills » : Une nouvelle manière de décrocher un job

« Mad skills » : Depuis longtemps, les principes de recrutement étaient toujours les mêmes. Les employeurs diffusent leurs annonces, puis les chercheurs d’emploi préparent leur CV et leur lettre de motivation en guise de candidature. Avec plus de chance, certains sont convoqués pour un entretien, sinon, on continue sa recherche en feuilletant le web et les journaux.

La monotonie est aussi valable pour l’entretien. Le recruteur vous demande vos compétences, puis vous vous contentez de répondre à toutes ses questions tout en le convainquant de vous recruter. Et s’il y avait une autre méthode à part la présentation d’un bon modèle de CV pour décrocher un poste via ses talents cachés et non avec ses compétences professionnelles ? Si, si, cela existe heureusement. Avec l’arrivée des « Mad skills », vous pouvez exploiter vos compétences folles pour avoir le job de votre rêve.

Mad skills, késako ?

Vous en avez déjà entendu parler ? En effet, il s’agit de faire usage de vos talents cachés, d’une passion que vous avez pour un secteur en particulier. Lassés des vieilles méthodes utilisant les compétences techniques et les expertises, certains recruteurs se tournent désormais vers les autres compétences du candidat, dites Mad skills.

 

Mad skills

 

Ce terme signifiant « compétences folles » rassemble les aptitudes du candidat désignant ses penchants pour une chose en particulier. Disons qu’il a une personnalité qui sort de l’ordinaire alors qu’il n’a pas suivi de longues études pour avoir ses acquis.

Il est par exemple très fort en informatique, ou bien il a un don de convaincre facilement les gens d’acheter les produits qu’il vend. Ce sont des qualités que peu de gens disposent. Et ce n’est pas forcément en allant à l’école qu’on obtient ces qualités pour acquises.

 

Par ailleurs, consultez aussi notre article sur la reconversion professionnelle des seniors. Guide pratique complet !

 

Quels sont les intérêts des recruteurs en recrutant des mad skilled ?

La principale raison qui pousse les recruteurs à chercher les personnes ayant des compétences folles est surtout le soif de nouveauté, autrement dit l’innovation. Ainsi, le recrutement doit répondre aux besoins de l’entreprise.

Même si certains recruteurs optent toujours pour le mode de recrutement classique, celui-ci est souvent accusé de faire des employés des personnes sans créativité et sans personnalité. Les entreprises à la recherche d’innovation recrutent donc des personnes qui seront capables d’amener l’entreprise vers les sommets, autrement dit, des candidats qui sortent du lot.

Une nouvelle mode de recrutement, sortie tout droit de l’Amérique

Après les succès de Apple, de Facebook et de Google, il n’est plus question de se baser sur les simples compétences professionnelles pour avoir du succès. Derrière ces géants du web se cachent des génies qui apparemment n’ont pas misé sur leurs études et leurs diplômes pour se démarquer petit à petit.

Certes, ils ont suivi des études se rattachant à leurs compétences, mais c’est surtout leurs Mad skills qui les ont aidés à sortir derrière leur masque. Ils sont également de bons exemples pour les jeunes d’aujourd’hui qui ne souhaitent pas investir leur temps dans de nombreuses études.

 

Mad skills

 

Sachez toutefois que pour y parvenir, vous aurez besoin d’idées innovantes et révolutionnaires qui feront succomber votre recruteur. Pour cela, n’hésitez pas prouver que vous disposez d’une forte personnalité qui sort de l’ordinaire et de la majorité des postulants.

Le rôle de l’entreprise vis-à-vis des nouveaux recrus mad skilled

Une fois les mad skilled repérés, il reste plusieurs étapes à franchir pour les entreprises. Puisqu’il s’agit de candidats qui sortent de l’ordinaire, il est essentiel de les motiver, car ils sont en quelque sorte des perles rares.

Il leur faut un espace de vie et de travail décent, les matériels adéquats à leurs talents et de bonnes conditions de travail pour qu’ils puissent ressortir le meilleur d’eux. Les employeurs ont aussi le devoir de séduire leur mad skilled en leur offrant un cadre de travail favorable à leur épanouissement. Le tout est dans le but que ces derniers puissent pousser à fond leur créativité et leurs principes de travail innovants.

La case loisirs, une rubrique souvent délaissée !

Pour créer un CV complet, il faut une longue liste de nos parcours professionnels, mais il doit aussi nous refléter à l’aide de nos hobbies. Si cette rubrique a été longtemps négligée, elle prend maintenant le dessus grâce aux Mad skills.

Avant, on se contentait tout simplement de remplir cette partie par de simples mentions telles que : natation, cinéma, lecture, voyager, etc. On peut dire que les choses ont bien changé ces derniers temps, car qui a pu penser que l’on peut réussir avec ses compétences folles ?

 

Mad skills

 

Ceci dit, c’est vraiment une chance pour les personnes talentueuses. Alors, si vous disposez d’une compétence hors du commun, que vous pensez pouvoir exploiter dans le monde professionnel, n’hésitez pas à la dévoiler dans votre CV, dans la rubrique « loisirs ».

Selon une enquête basée sur ce propos, la majorité des entreprises s’intéressent un peu plus désormais sur les profils atypiques qu’aux profils traditionnels. Elles estiment avantageux de disposer des mad skilled au sein de leurs équipes afin de faire place au succès. Ce qui est très motivant pour ceux qui n’ont pas beaucoup d’expérience, faute de manque de compétences !

La chance pour ceux qui ont moins de diplômes !

À vrai dire, le principe du recrutement basé sur les Mad skills est en général dédié aux candidats qui n’ont pas de bons diplômes. C’est aussi une manière de donner une seconde chance aux personnes qui ne sont pas très fortes en études, donc, il reste à elles d’exploiter leur savoir-faire personnel. En gros, ce nouveau procédé valorise la personnalité du candidat ayant un talent particulier. À bon entendeur !

Conclusion

En conclusion, il est d’une part avantageux de disposer des talents hors du commun pour réussir dans le monde professionnel, mais d’autre part, cela n’est pas toujours un atout. Il est à noter que le fait de préciser vos Mad skills dans votre CV n’est pas gage d’une candidature validée. Pour pouvoir vous démarquer, veillez à ce que vos compétences folles s’accompagnent d’un projet professionnel bien défini, et que celui-ci sera susceptible de convaincre votre recruteur.

Share
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *