L’emploi dans les métiers de l’animation

 Les domaines d’intervention et les différentes structures d’accueil

Les offres d’emploi dans le domaine de l’animation se trouvent dans les secteurs culturels, socioculturels, socioéconomiques et socioéducatifs.
D’après le site emploipublic.fr, si la majorité des postes est occupée au sein de la fonction publique, une bonne partie des emplois se rencontre également dans le secteur associatif. Ainsi, un animateur peut travailler auprès d’enfants, de jeunes et de personnes âgées pour une collectivité locale, ou dans une maison de jeunes, un centre social, un foyer de jeunes travailleurs, etc. En effet, de nombreux postes sont disponibles en contrats courts ou en CDI sur les sites des agences d’emploi comme Adecco.fr

Les compétences requises et les diplômes nécessaires

Il est nécessaire d’avoir des compétences relationnelles pour exercer le métier d’animateur, en contact aussi bien avec la population dont il s’occupe qu’avec des collaborateurs. Il doit faire preuve de créativité et d’énergie et avoir un grand sens des responsabilités ainsi que des capacités d’adaptation très importantes.

Les diplômes nécessaires pour trouver un poste dans l’animation se préparent à l’université, dans les Instituts universitaires de technologie (IUT) ou au sein des Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS).

Le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) et le brevet d’aptitude aux fonctions de directeur (BAFD) sont des diplômes non professionnels qui permettent d’encadrer des enfants et des jeunes de façon occasionnelle et non professionnelle. Ils sont toutefois exigés pour l’obtention d’un emploi dans l’animation.

Le brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien de la Jeunesse et des Sports (BAPAAT) est le premier niveau de qualification, de niveau BEP.
Le brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS) est de niveau bac.

Le diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DEJEPS) est de niveau bac+2 et le diplôme d’Etat supérieur (DESJEPS), de niveau bac+3.

Enfin, le diplôme d’Etat de directeur de projets d’animation et de développement (DEDPAD) est de niveau bac+4.

Il est aussi possible de trouver un emploi avec un diplôme universitaire de technologie (DUT) Carrières Sociales, option animation sociale et socioculturelle, niveau bac+2.

 Animateur, un métier d’avenir

Le site gouvernement.fr indique que l’Etat veut insister sur la professionnalisation des animateurs sportifs. Il y consacre un budget de 15 millions d’euros dans le but de créer 1 200 emplois qualifiés d’ici 2015.

La population étant vieillissante en France, le besoin en animateurs en gérontologie est de plus en plus important.

Pour faire évoluer sa carrière, il est nécessaire d’être capable de mobilité, mais les emplois sont de moins en moins précaires et les jeunes en recherche d’emploi peuvent facilement trouver un poste dans ce secteur.

Share
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *