Comment éviter les recruteurs qui abusent ?

Lorsque vous recherchez un emploi, vous devez apprendre à gérer votre temps, votre énergie et à faire bien attention à ce que l’on vous propose. Certaines offres sont bien plus alléchantes qu’elles ne le sont réellement et d’autres ne méritent pas votre temps ou vos efforts. Malheureusement, certains employeurs malhonnêtes ne cherchent à rencontrer des candidats que pour leur soutirer de nouvelles idées, sans jamais les embaucher.

Respecter ses propres valeurs

Il pourrait vous arriver de tellement vouloir un emploi que vous seriez prêt à accepter beaucoup de choses pour l’obtenir. Le risque peut être d’autant plus élevé que l’employeur peut se montrer très persuasif et amical au point de vous faire baisser votre garde. Vous pourriez alors dépenser beaucoup de temps et d’énergie pour une offre d’emploi qui n’est pas sérieuse.

En effet, certains employeurs se permettent de faire durer un processus de recrutement durant des mois, vous réclamant de compléter de nouvelles tâches à chaque étape. Bien que cela soit très désagréable pour vous, vous devez avoir conscience que votre temps et vos talents sont précieux si vous souhaitez que la personne en face de vous s’en rendre également compte. En un mot, vous devez respecter vos valeurs pour qu’elles soient respectées par d’autres.

Détecter la les abus de certains employeurs

Il semble raisonnable à l’employeur de demander au candidat un CV, de lui faire répondre à quelques questions au téléphone, de le convoquer à un ou deux entretiens et éventuellement de lui demander de faire un test d’une heure maximum afin de juger de ses compétences professionnelles pour le poste. Dans ce processus, le candidat apporte alors à l’employeur une vision et des conseils externes à son environnement, ce qui est pour lui si précieux et difficile à obtenir. Parfois les recruteurs en abuse et demandent aux candidats de réaliser des taches plus complexes. Ces méthodes abusives leur permettent ainsi d’obtenir une expertise gratuitement et sans effort.

Faire face à une situation d’abus

Si cette situation vous arrive, vous devez pouvoir faire face. Proposez à l’employeur de vous recruter pour une courte mission dans un premier temps afin de réaliser ses tâches. Si celui-ci vous répond qu’il trouverait sans difficulté quelqu’un pour le faire sans être payé, alors n’essayez plus de négocier. Une relation employeur-employé qui débute de cette manière n’annonce rien de bon concernant la manière dont vous seriez potentiellement traité par la suite. Soyez fier et tournez le dos à ce procédé immoral sans vous retourner. Même si vous avez réellement besoin d’un emploi, n’acceptez pas d’être dévalorisé ou malmené au nom d’un prétendu recrutement ultérieur. Vous et vos talents valez mieux que cela.

Ce que vous ne devez pas accepter

Voici une liste de choses que vous ne devez jamais faire gratuitement pendant votre recherche d’emploi :

  • Créer une stratégie marketing, pour les RH ou autre
  • Ecrire un code, concevoir un produit, un site internet fonctionnel ou autre tâche que l’employeur a besoin de réaliser
  • Prendre en charge un compte ou une relation avec un client au nom de l’employeur, ou faire une présentation publique au nom de l’employeur
  • Créer ou répondre à une correspondance depuis le service client et/ou le service vente, ou se présenter à une réunion de clients en tant « qu’ami de l’entreprise » ou comme « conseiller ». Si vous allez à une réunion pour votre employeur potentiel, vous devrez être payé, même si c’est à côté de chez vous. Votre temps est précieux, ainsi que votre nom et votre image.
  • Faire une journée « gratuite » pour vous mettre à l’essai

 

Bien entendu, vous perdrez l’opportunité d’accéder à cet emploi si vous déterminez des limites auxquelles l’employeur n’adhère pas. Même si cela est regrettable, ne soyez pas déçu et allez de l’avant. L’employeur cherche l’employé idéal, mais vous recherchez également l’employeur idéal, qui saura vous mettre en valeur et apprécier vos compétences.

Share
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *