Comment présenter son parcours académique dans un CV

Si vous ne savez dans quel ordre énumérer vos expériences académiques, ou même si vous ne savez pas lesquelles sont les plus pertinentes, voici un guide pour vous aider afin d’adapter au mieux votre CV, en fonction de votre parcours.

  1. Si vous avez arrêté après le bac

Si vous postulez à un poste qui ne requiert pas trop d’expérience afin de vous donner plus de chances, insistez sur votre parcours académique. N’hésitez pas à nommer vos matières scolaires qui peuvent s’avérer importantes aux yeux de nombreux employeurs, comme par exemple les mathématiques, les langues ou la comptabilité. De plus, toute expérience pertinente durant votre scolarité est intéressante à détailler, comme avoir été délégué de classe si vous postulez à un poste qui nécessite des qualités humaines.

  1. Si vous venez de terminer vos études supérieures

Ne citez pas les matières que vous avez étudiées avant votre diplôme d’études supérieures. Citez simplement l’obtention de votre bac (nul besoin de citer le brevet des collèges). Mettez en valeur votre expérience universitaire et les compétences que vous avez acquises qui vous permettent d’assurer des bases solides pour l’emploi auquel vous postulez. Si l’employeur requiert une compétence spécifique sur le poste, comme par exemple de faire de la communication, et que vous avez étudié le marketing durant vos études, soulignez bien ce point. Si vos études concordent avec l’emploi auquel vous postulez, concentrez-vous sur la mise en valeur de vos études plutôt que sur votre dernier job d’été (surtout si celui-ci n’a pas de rapport avec l’emploi).

  1. Si vous êtes toujours en études

Notez le diplôme que vous êtes en train de préparer, ainsi que la date de la future obtention. Comme pour le point précédent, notez toutes les matières qui peuvent s’avérer utiles pour le poste convoité.

  1. Si vous avez quitté les études depuis un certain temps

Si vous avez obtenu un diplôme il y maintenant quelques temps, ne vous attardez pas sur votre parcours académique. Notez bien entendu tous les diplômes pertinents dans un ordre anachronique afin que l’employeur connaisse vos qualifications, mais préférez développer vos compétences professionnelles acquises dans la vie active.

  1. Si vous n’avez pas obtenu votre diplôme

Vous n’avez pas à écrire que vous n’avez pas eu votre diplôme mais inscrivez un intitulé comme « niveau bac+3 sciences économiques ». Travaillez la justification mais attendez l’entretien pour en parler ; cela sera plus simple à expliquer à l’oral et permettra à l’employeur de vous poser toutes les questions qu’il souhaite.

Vous devez dans tous les cas noter les dates d’obtentions de vos diplômes, l’école et la ville où vous l’avez obtenu, et le niveau (bac+2, licence, master, etc.). Cela permettra à l’employeur de retracer votre parcours académique et professionnel à l’aide de lieux et de dates. Une cohérence entre ces deux points doit bien entendu être assurée afin que l’employeur ne décèle pas de trou dans votre CV ou d’illogisme dans votre parcours.

Bien évidemment, n’hésitez pas à modifier votre CV en fonction de l’emploi que vous ciblez, pensez à mettre en avant les diplômes ou expériences les plus pertinentes. Un CV bien pensé et bien conçu augmentera vos chances de décrocher un entretien.

Share
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *