Comment mettre ses soft skills en valeur

Lors de la rédaction d’un CV, il semble évident de mettre en valeur ses compétences techniques pour montrer à l’employeur que l’on maîtrise son métier. Cependant, mettre en valeur ses soft skills est tout aussi nécessaire.

Qu’est-ce que les soft skills ?

A l’inverse des hard skills qui concernent les compétences techniques et académiques, les soft skills touchent aux compétences sociales, humaines.

Pourquoi les soft skills sont-elles importantes ?

Lorsque vous postulez à un emploi, vous avez de fortes chances d’être en concurrence directe avec des candidats du même profil que le vôtre. Vos soft skills vous permettront de faire la différence.

Si vous avez relativement le même parcours académique et professionnel qu’un ou plusieurs autres candidats, vous devez apporter une valeur ajoutée pour donner envie qu’on vous rencontre. Maîtriser les compétences techniques propres à un poste est primordial, mais savoir échanger avec la hiérarchie, travailler en équipe, rester calme sous pression, être autonome, agréable, sont également des qualités appréciables. Un employeur ne souhaite pas travailler avec une personne qui pourrait perturber le bon fonctionnement ou la bonne entente de l’entreprise.

De plus, les soft skills montreront que vous avez une vie équilibrée, que vous êtes une personne investie et que vous avez éventuellement un exécutoire pour décompresser.

Comment mettre en valeur vos soft skills ?

L’intérêt n’étant pas de mentir et de vous approprier une personnalité qui ne vous ressemble pas, mais bien de mettre en avant vos qualités personnelles pour apporter un plus à votre candidature.

Le meilleur moyen de connaitre vos soft skills est de les demander à votre entourage. Cet exercice vous permettra par ailleurs de prendre confiance en vous et de forger vos atouts pour votre vie professionnelle. Ces soft skills doivent être basés en partie sur vos relations avec les autres et vos capacités à vous intégrer et à prendre des initiatives. Le fait que vous aimiez profondément les animaux ne révèlera pas forcément de qualité utile dans votre milieu professionnel !

Appuyez-vous sur votre expérience académique (délégué de classe, responsable de projet, etc.) et professionnelle si vous en avez une (job d’été, stage, etc.), mais aussi sur vos expériences personnelles (bénévolat, compétition sportive, etc.) afin de trouver les soft skills idéaux pour l’emploi que vous convoitez.

Ne soyez ni timide ni expansif, mais trouvez un juste milieu ; le but n’est pas de faire un déballage de vos exploits ou de rester trop en retrait mais bien de parler de deux ou trois qualités qui vous ressemblent et qui sont cohérentes avec l’entreprise et le poste que vous visez.

Vous pouvez dans votre curriculum vitae exprimer directement une qualité relative dans la section des centres d’intérêts. Par exemple :

Dépassement de soi : boxe, fitness, marathon, etc.

Si vous rencontrez des difficultés à trouver la bonne tournure pour parler d’un soft skill, vous pouvez l’aborder dans votre lettre de motivation de manière concise pour le contextualiser. Il doit réellement faire sens pour votre candidature et sortir de l’ordinaire pour exprimer que vous êtes le candidat idéal pour le poste.

 

Pour résumer, faites parler vos soft skills à travers vos expériences ou centres d’intérêts afin de mettre votre personnalité en valeur et de vous démarquer de la concurrence. Soyez concis et en accord avec le poste auquel vous postulez.

Share
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *