Il existe des centaines de sites, blogs, articles, livres, séminaires et vidéos Youtube donnant des conseils pour trouver son stage. Il y a des chances pour que vous ayez déjà lu 95% de ces conseils :

Corrigez et faites relire votre CV et lettre de motivation, faites le ménage dans vos réseaux sociaux, habillez-vous correctement pour les entretiens, soyez présents 15 minutes en avance pour les interviews, pensez à remercier, soyez surs de vous, regardez dans les yeux, ayez une poignée de main ferme, développez votre réseau.

Ces conseils sont utiles mais relèvent du bon sens. Si vous êtes dans la vingtaine et que ces conseils sont nouveaux pour vous, vous trouverez ici et ici des articles intéressants à ce sujet.

Contrairement aux emplois, les stages sont en général relativement simples à trouver, parce que des entreprises vous laisseront volontiers travailler pour eux gratuitement. Il s’agira alors de tâches peu gratifiantes et routinières, dans des entreprises dont personne ne connait le nom. Tous les stages sont donc inégaux. Certains stages par ailleurs peuvent être des tickets d’entrée pour un premier emploi avec salaire important, offrant une sécurité financière et la promesse de ne plus avoir à vivre chez ses parents.

Alors comment obtenir LE stage ? Avec un si grand nombre de candidatures et parmi eux la crème des candidats, quels sont ceux qui se distinguent ? Comment faire en sorte que son CV ressorte de la pile ?

  • Faire des recherches approfondies

Passer 20 à 30 minutes sur le site web d’une entreprise n’est pas de la recherche. C’est comme consulter au dernier moment des fiches pour un examen quand on a manqué tous les cours.

La recherche inclus non seulement l’entreprise et ses produits, mais aussi le secteur. Quelles sont les entreprises phares du marché et qui sont les nouveaux entrants ? Pour quoi sont-elles reconnues ? Sont-elles cotées en bourse et si oui comment s’en sortent-elles sur le marché boursier ? Ont-elles été citées dans l’actualité dernièrement ? Pourquoi ? Quel type d’employés y travaille ? Quel est leur cursus ? Quel produit est le plus populaire ? Lequel l’est le moins ? Quelles sont les critiques de leur produit dans la presse ?

Les candidats qui se distinguent pendant les entretiens sont ceux qui ont une opinion qu’ils n’ont pas honte de partager, qui contribuent déjà par leurs idées nouvelles et crédibles. Mais pour avoir des idées nouvelles et crédibles, il est nécessaire de prendre le temps d’effectuer ces recherches.

L’entreprise attends que vous puissiez répondre à ces questions, et non pas que vous récitiez le slogan ou que vous leur disiez combien vous aimez leurs produits.

  • Utiliser et connaître le produit

Ne pas être familier avec le produit, le service, le site internet de l’entreprise est fatal, car l’entreprise le saura.

Aimer l’entreprise et son produit, c’est être proactif, envoyer des emails, partager à quel point ils ont été utiles et bénéfiques par des exemples concrets.

La réponse la plus pertinente à la question « Pourquoi notre entreprise ? » est d’apporter quelque chose que vous voudriez vraiment changer au sein de celle-ci. Il peut s’agir d’une caractéristique que vous aimeriez voir ajoutée au produit, un nouveau design, un bug à réparer, etc… Ils veulent engager des personnes qui sont susceptibles d’avoir un impact positif important pour la firme.

  • Avoir une vue d’ensemble… 

… et connaître votre place dans cet ensemble. Lorsque vous cherchez dans quel secteur vous voulez travailler, dans quelle entreprise, pour quel produit, vous faites naturellement la liste de ce qui vous rapproche de l’entreprise, c’est-à-dire comparez ce que vous êtes avec ce qu’ils sont et ce que vous voulez avec ce qu’ils veulent.

Cette liste présente dans votre esprit vous permettra de montrer au recruteur les qualités que vous possédez qui s’accordent avec la firme, parce que pendant le processus de recrutement votre tâche est d’illustrer ce que vous pouvez faire pour l’entreprise, et pourquoi vous êtes le meilleur choix.

Vous devrez donc en connaître beaucoup sur eux, et avoir une confiance inflexible en vous-même et vos capacités.

Préparez également une réponse à la question : « Pourquoi vous ? », ou « Qu’est-ce qui vous distingue des autres candidats ? » qui vous fait vous distinguez des autres. Par exemple un élément particulier que vous avez compris sur l’entreprise et sa mission, qui est susceptible de ne pas avoir été perçu par les autres, et pour lequel vous avez une compétence clé.

  • Soyez passionnés

De nombreux candidats voient la passion comme le fait de donner un discours enflammé, ou d’être un fan incontesté. Cela peut en faire partie. Mais lorsqu’un étudiant obtient un stage chez Google, ce n’est pas parce qu’il utilise régulièrement le moteur de recherche. C’est parce qu’ils savent que cet étudiant est passionné et ferait ce genre de travail sur son temps libre car cela fait partie de qui il est. Un ingénieur passionné de guitare qui développerait une application mobile d’apprentissage de la guitare par exemple. La création d’application, une mission qui lui sera confiée, est déjà intégrée dans ses intérêts.

Mais comment mettre en valeur cette passion dans un CV ou une lettre de motivation ?

Mettez l’accent sur vos projets extraprofessionnels. Cela montre que vous avez la passion d’entreprendre, et que vous n’agissez pas juste machinalement en suivant le mouvement. Si vous avez développé une application ou un site, ou contribué à l’élaboration d’un logiciel open source par exemple pour le cas de Google, faites le bien ressortir dans votre CV. Un CV composé uniquement de compétences liées aux cours ne sera pas sélectionné. Il vous faudra montrer que vous avez une spécialité, un plus faisant état de votre passion pour la mission et la carrière en question, et non pas uniquement que vous suivez des cours d’informatique.

Cet article a été rédigé par M. Lapras, gestionnaire des sites Stage.fr, Emploi-Alternance.net et Destinationemploi.com

Rendez-vous sur Stage.fr pour découvrir leurs offres de stage et tous leurs conseils pour décrocher votre stage !