Bien se préparer aux différents types d’entretien d’embauche

Votre CV a plu et vous êtes convoqué à un entretien ? Cette première étape passée, ne criez pas victoire trop rapidement ! Vous devez maintenant vous concentrer sur la prochaine phase de votre recrutement pour convaincre que vous êtes le candidat idéal pour le poste. Vous devez avant toute chose être fidèle à ce que vous avez avancé dans votre candidature et apporter des informations précieuses pour vous démarquer de vos concurrents. En revanche, en fonction du type d’entretien auquel vous êtes convoqué, vous devez adapter votre attitude pour répondre aux exigences du recrutement.

Entretien avec un cabinet de recrutement

De plus en plus, des entreprises font appel à des cabinets de recrutement. Le but de cette démarche est de filtrer un maximum de candidats avant de présenter une sélection minutieuse à l’entreprise. Par conséquent, la personne chargée du recrutement en cabinet ne s’intéressera pas aux mêmes aspects de votre candidature que l’employeur en entreprise.

En effet, en cabinet, le recruteur est particulièrement intéressé par vos compétences techniques utiles sur le poste. Il ne prendra pas spécialement en compte votre personnalité ou votre culture d’entreprise, mais Il va vouloir valider ce que vous présentez dans votre CV, et risque par ailleurs de vous faire passer une multitude de tests, en informatique ou en langues, par exemple.

Pour réussir cet entretien, préparez-vous à répondre à des questions portant sur l’aspect technique de votre candidature et adoptez une posture professionnelle. Le recruteur étant un intermédiaire entre vous et l’employeur, c’est aussi l’occasion de poser un maximum de questions sur le poste et l’entreprise sans vous sentir gêné.

Une fois ces compétences validées et si le recruteur est satisfait, vous serez alors amené à passer un entretien dans l’entreprise.

Entretien en entreprise

L’entretien en entreprise est le plus courant. Dans ce contexte, l’employeur va s’intéresser à vos compétences mais aussi à votre personnalité. Il va chercher à savoir si vous pourriez bien vous entendre avec vos collègues, respecter votre hiérarchie ou encore apporter un regard neuf à l’entreprise. Tout en restant professionnel, c’est l’occasion de montrer qui vous êtes et d’arborer votre plus beau sourire (sans trop en faire !), pour donner envie à l’employeur de travailler avec vous. Si vos compétences n’ont pas été vérifiées en cabinet de recrutement, il se peut que l’employeur vous fasse passer des tests sur place.

Aussi, l’entretien en entreprise peut se dérouler de plusieurs manières :

  • En « tête-à-tête »

Cette option est sans aucun doute la moins stressante, car vous serez seul en face à face avec l’employeur. Cette dimension intimiste vous donnera plus d’opportunités de vous exprimer librement.

  • Avec plusieurs interlocuteurs

Il se peut que plusieurs personnes de l’entreprise soient dans la pièce, surtout si la direction compte plusieurs collaborateurs. Il peut être plus intimidant de s’exprimer face à plusieurs personnes et vous risquez aussi d’être déstabilisé face à de nombreuses questions très différentes, en fonction de ce que chacun cherche à savoir. De plus, un interlocuteur convaincu ne signifie pas que les autres le seront également. Essayez de rester calme et de prendre quelques secondes avant de répondre afin d’analyser la demande de votre interlocuteur.

  • En collectif

L’entretien collectif peut se produire dans les grandes entreprises qui nécessitent une forte capacité à travailler en équipe. Pour vous différencier, imposez-vous tout en restant discret ; écoutez vos concurrents en acquiesçant de la tête, et lorsque c’est votre tour de vous exprimer, adressez-vous à toutes les personnes dans la pièce, utilisez votre gestuelle et soyez concis et clair.

Second entretien

Il se peut que le processus de recrutement soit très long : parfois, le candidat doit passer 3 ou 4 entretiens. Un second entretien consiste à confirmer le choix de l’employeur et à vous poser des questions négligées la première fois. Restez-vous-même et soyez détendu pour montrer le meilleur de vous-même et conforter l’employeur dans son choix.

Entretien vidéo

Les entretiens vidéo peuvent être sollicités soit par les entreprises qui ont l’habitude de ces pratiques, soit parce que vous vous trouvez à une trop grande distance. Par ailleurs, vous devez vous comporter comme en entretien classique, en veillant à votre environnement : optez pour un mur blanc derrière vous, testez votre caméra et votre micro pour que la vidéo soit de bonne qualité, utilisez un bon éclairage et faites-en sorte d’être seul chez vous au moment de l’entretien. Connectez-vous cinq minutes avant l’heure prévue, et si vous utilisez un logiciel tel que Skype, changez votre photo en avatar pour qu’elle soit professionnelle.

Entretien téléphonique

Plus rarement, vous pourrez participer à un entretien téléphonique. C’est généralement le cas lorsque l’employeur n’a pas d’autre choix ou qu’il a besoin de réponses rapides. Comme pour l’entretien vidéo, préparez-vous avant et faites en sorte que votre voix soit posée et calme.

 

Pour préparer votre entretien, soyez prêt à répondre à des questions portant sur vos compétences et votre savoir vivre en entreprise. Prenez le temps de comprendre l’intérêt des questions posées par votre interlocuteur pour y répondre judicieusement.

Share
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *