7 raisons pour lesquelles les personnes surqualifiées ne trouvent pas de travail

Il est toujours décevant d’entendre un refus de la part d’un employeur lorsqu’on est en pleine recherche d’emploi, et certaines raisons sont plus difficiles que d’autres à accepter. Alors que vous avez peut-être fait de longues études ou que vous avez une grande expérience dans votre métier, ce qui peut sembler être un atout peut s’avérer être un frein pour certains employeurs. Etre qualifié est une chose, être surqualifié en est une autre. Malheureusement, bien que vous soyez motivé, prêt à travailler et compétent pour l’emploi, vous pourriez n’obtenir que frustration à cause de ces compétences trop développées. Question de salaire, d’âge ou d’attentes professionnelles, voilà 7 raisons pour lesquelles les personnes surqualifiées ne trouvent pas de travail.

  1. L’entreprise n’a pas les moyens

Lors d’un recrutement, l’employeur sait approximativement le salaire qu’il est prêt à accepter pour le poste. Si vous êtes surqualifié, l’employeur va tout de suite penser que vous exigez un salaire plus élevé que la moyenne des autres candidats et ne prendra pas la peine de vous recevoir. Même si vous pensez que cela est discriminant, voyez cela d’un bon œil ; cela signifie aussi que l’employeur pense que vous valez mieux que le salaire qu’il pourrait vous proposer. Sur le long terme, vous pourriez d’ailleurs exiger une augmentation que l’employeur anticipe déjà peut-être.

  1. L’employeur pense que vous ne resterez pas

Il est possible que l’employeur pense que vous quitterez l’entreprise dès que vous aurez trouvé une meilleure opportunité. Les candidats fortement qualifiés sont souvent chassés par les entreprises et les concurrents qui leur proposeront toujours mieux que ce qu’ils possèdent actuellement. En revanche, le recrutement coûte cher à l’employeur et celui-ci ne souhaitera probablement pas dépenser une somme importante pour quelqu’un qui pourrait rapidement partir.

  1. Vous allez vous ennuyer

Dans le cas où vos compétences dépasseraient celles requises pour le poste, l’employeur pourrait s’imaginer que vous allez vous ennuyer et quitter l’entreprise dès que vous le pourrez. Les personnes surqualifiées ont généralement besoin de challenges et ne souhaitent pas seulement passer le temps ou trouver un travail alimentaire. Même si vous pensez que ce n’est pas votre cas, l’employeur pourrait vous rendre service en rejetant votre candidature et vous éviter à tous les deux de perdre du temps.

  1. Un employeur plus jeune

Si vous êtes surqualifié notamment suite à votre longue carrière professionnelle, l’employeur pourrait être plus jeune que vous. Dans ce cas, celui-ci pourrait ne pas vous recruter en pensant que cela pourrait être un obstacle dans votre relation professionnelle. Parfois, les jeunes patrons ne savent pas bien comment gérer un personnel plus âgé et appréhendent le rapport d’autorité. Pour ces raisons, ils préfèrent recruter de jeunes employés afin de conserver le sentiment d’avoir du contrôle.

  1. Vous êtes un concurrent pour l’employeur

Etre surqualifié signifie que vous avez des compétences que d’autres n’ont pas, ce qui peut faire de vous un concurrent redoutable dans le cas où un meilleur poste se libèrerait. Si l’employeur sent que vous pourriez rapidement monter en grade et que cela est un problème, voire toucher à un complexe d’infériorité, alors il préfèrera ne pas vous embaucher pour ne pas prendre de risque.

  1. Vous trouverez des tâches ingrates

Le poste peut requérir d’exécuter certaines tâches qui ne sont pas spécialement propres au métier lui-même. Même si vous vous sentez l’esprit polyvalent, l’employeur pourrait penser que vous ne voudrez pas effectuer ces tâches parce que vous êtes surqualifié. Il est important dans votre CV de préciser que vous êtes une personne ouverte d’esprit et capable d’effectuer des tâches diverses.

  1. L’employeur ne s’intéresse pas à vos motivations

Si toutes les raisons citées ci-dessus ne sont pas un obstacle pour vous, elles pourraient l’être pour l’employeur qui ne cherchera peut-être pas à obtenir votre point de vue. Dans de nombreux cas, il ne prendra pas le temps de vous poser des questions et d’écouter ce que vous pourriez avoir à dire pour justifier de votre intérêt pour le poste.

N’hésitez pas à postuler aux postes qui vous plaisent, peu importent les qualifications requises, justifiez vos motivations et votre intérêt pour le poste visé en soignant votre lettre de motivation, et en les exposant clairement lors d’un entretien. N’hésitez pas non plus à aborder ces différents points de blocages avec le recruteur, ce sera l’occasion de lever les craintes de l’employeur et de mettre en avant votre détermination.

Share
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *