5 secrets d’employeurs concernant les entretiens d’embauche

Lorsqu’un employeur vous contacte pour un entretien d’embauche, vous ne devez pas vous présenter avec l’idée que l’emploi est le vôtre. C’est vrai, il connait déjà votre parcours académique et professionnel ainsi que vos compétences pour le poste. Mais il a également repéré ce qui pourrait être une faille. Voici 5 secrets que conservent les employeurs au sujet des entretiens.

Leur décision vous appartient

Si vous avez été convoqué à un entretien, c’est que vous possédez tout ce que l’employeur recherche. De fait, il prend de son précieux temps pour vous recevoir afin de se conforter dans l’idée que vous êtes le candidat idéal. A vous d’être fidèle au portait que vous avez dépeint sur votre curriculum vitae afin qu’il ne change pas d’avis.

Vous devez être appréciable

Alors que l’employeur sait que vous avez le profil professionnel pour intégrer l’entreprise, une des seules raisons pour lesquelles il vous fait venir est pour savoir si vous avez une personnalité qui lui plait. Vos compétences professionnelles sont une chose, mais les affinités que vous allez développer avec son équipe en est une autre. L’employeur a besoin d’une personne sociable, capable de s’intégrer et qui puisse trouver sa place au milieu des autres employés. Un face à face est l’occasion de montrer qui vous êtes réellement ; sans modifier ce que vous avez statué dans votre CV, n’annoncez pas les choses de manière automatique, mais soyez-vous-même et faites-en sorte de véhiculer une image positive et agréable pour construire une relation avec l’employeur.

Votre apparence compte

Il y a beaucoup de choses qui peuvent paraitre discriminatoires, mais oui, votre apparence compte. Naturellement, en fonction du secteur d’activité et de la culture d’entreprise, des piercings, des tatouages apparents ou des cheveux bleus ne seront pas appréciés. De plus, si vous transpirez ou que vous êtes rapidement troublé, vous pourriez donner l’impression de ne pas être maître de vous-même. Habillez-vous correctement pour un entretien d’embauche, soyez en avance, calme et confiant.

Votre enthousiasme ne doit pas déborder

Les employeurs apprécient les candidats enthousiastes qui se projettent sur le poste. En revanche, trop d’enthousiasme peut faire peur à un employeur et vous faire perdre de votre valeur. Cela peut vous conduire à prendre des décisions irréfléchies mais également dénoter que vous êtes émotionnellement trop impliqué, ce qui pourrait laisser entendre que vos émotions en tout genre soient excessivement exprimées.

Si vous souhaitez relancer l’employeur après l’entretien, restez discret. Vous ne souhaitez pas passer pour un candidat désespéré.

Vous n’avez pas la même notion du temps

Il est bien connu qu’en employeur qui vous dit qu’il vous rappellera demain risque de ne pas vous rappeler avant plusieurs jours. Si, cependant, il vous demande de lui renvoyer un document dans la journée, faites-le, au risque de ne pas paraitre professionnel. Cette règle est quelque peu injuste, mais cela dépend du processus interne à l’entreprise ; même s’il souhaitait vous rappeler, il a sûrement rencontré des obstacles entre temps, et si vous ne lui envoyez pas un document rapidement, vous êtes celui qui créé un obstacle en l’empêchant sûrement de compléter une tâche administrative nécessaire à votre recrutement.

Enfin, ne prenez pas trop de temps pour réfléchir à une offre. Un employeur cherche une personne disponible et n’hésitera pas à piocher dans une longue liste de candidats si vous vous faites trop désirer.

Share
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *