14 astuces pour créer le CV parfait !

Si vous êtes actuellement à la recherche d’un emploi, vous devez concentrer tous vos efforts sur votre CV pour refléter vos compétences et vos expériences passées. Evidemment, vos concurrents seront peut-être tout autant affairés à cette tâche. Alors que certains profils peuvent être très ressemblants, l’employeur trouvera des divergences dans certains détails, qui seront ceux qui l’aideront à prendre une décision. Quelles sont ces règles qui peuvent jouer en votre faveur, ou au contraire, vous porter préjudice ? Pour vous aider à vous différencier des autres candidats, voici 14 règles à suivre dans votre CV.

1. Ne pas dépasser une page

Il y a peut-être beaucoup d’éléments que vous souhaitez exprimer dans votre candidature, mais elle ne doit pas s’imposer comme un récit sans fin. Votre capacité à résumer ce que vous avez fait dans votre vie professionnelle n’en sera que plus appréciée. Par conséquent, il n’est pas concevable d’écrire son CV sur deux pages.

2. Choisir un titre

Vous savez sûrement que la première impression est souvent décisive, et que les premières secondes lors d’une rencontre déterminent une grande partie du ressenti final. Le titre de votre CV joue le rôle de première impression de votre CV lors de sa lecture. Même si cette section peut vous faire perdre un peu de place, vous devez la penser comme un investissement. Si vous écrivez le nom du poste, votre niveau de qualification et l’élément de plus fort de votre candidature pour le poste (par exemple, un logiciel qu’il est indispensable de maîtriser), alors l’employeur aura envie de poursuivre la lecture de votre CV et gardera ces qualifications en tête.

3. Ordonner les sections

Rien de pire que de devoir lire un CV désorganisé. Le manque de place évident sur une page exige que vous effectuiez un agencement rigoureux de vos sections. N’essayez pas de mélanger les éléments entre eux et gardez en tête que l’employeur doit pouvoir se rendre d’une section à une autre en un coup d’œil. Cela signifie que vos sections doivent être classifiées, mais aussi comporter un titre qui permette de les identifier rapidement. Ces sections sont, entre autres, votre expérience académique, votre expérience professionnelle, vos compétences linguistiques et informatiques, vos centres d’intérêts, et implicitement vos informations personnelles (généralement situées en haut ou en bas du CV, elles n’ont pas besoin de contenir un titre).

4. Classifier ses expériences

Afin de choisir les expériences les plus pertinentes pour votre CV, prenez le temps de lister toutes les expériences passées sur une feuille. Ecrivez tout ce qui vous passe par la tête même si cela ne semble pas important. Vous pourriez regrouper plusieurs petites expériences pour créer un corpus plus riche et intéressant pour votre candidature, surtout si vous manquez d’expérience. De plus, en fonction des postes que vous souhaitez pourvoir, vous pourrez vous référer à cette liste pour sélectionner à chaque fois les expériences les plus pertinentes.

En ce qui concerne l’ordre de présentation, vous pouvez évidemment choisir de commencer par les expériences les plus récentes, mais si vous manquez d’expérience, ou que vous en avez trop, vous pouvez choisir de regrouper vos expériences par compétences acquises pour éviter une liste trop importante.

5. Adapter son CV à l’offre

Votre CV doit être structuré de façon qu’il réponde à l’offre. Chaque candidature envoyée doit être personnalisée. Sélectionnez tous les mots clés de l’offre et les compétences, et essayez de les intégrer dans votre candidature pour montrer que vous avez bien compris ce que l’employeur attend pour le poste. Cet effort sera récompensé, d’autant que la majorité des candidats utilisent un seul et même CV dans leur processus de recherche. Ce point est d’autant plus important que beaucoup de recruteurs font appel à des logiciels pour trier les candidatures en fonction des mots clés.

6. Miser sur les langues et l’informatique

Pour la majorité des secteurs, les langues et l’informatique sont un plus non négligeables. Malheureusement, beaucoup de candidats ont un niveau en langue peu satisfaisant alors que la réalité d’un marché ouvert sur le monde exige une maîtrise correcte d’une langue, particulièrement l’anglais. Si vous avez un peu de temps pendant votre recherche d’emploi, faire valider votre niveau en langue ou prendre quelques cours pourrait être judicieux. De même pour l’informatique, il est presque indispensable de maîtriser les outils de base tels que Word et Excel. Des formations en ligne, rapides, peuvent être effectuées et vous permettre de vous démarquer de vos concurrents.

7. Contextualiser

Il est beaucoup plus simple pour l’employeur de pouvoir juger de vos compétences si vous les contextualisez. Citer des compétences acquises les unes à la suite des autres peut être insuffisant. Il est préférable de ne choisir que les plus importantes et de les développer un peu plus, pour y détailler votre rôle, votre réussite en chiffres, votre évolution professionnelle…ces éléments seront d’autant plus un bon support à détailler lors d’un entretien physique. Donnez l’occasion à l’employeur de s’imaginer des prises d’initiatives, des responsabilités ou des réussites concrètes, plutôt que de simplement les suggérer.

8. Parler de soi

Pour vous différencier de vos concurrents, faites appel à ce qui vous rend différencie. Cela peut être une compétence professionnelle, mais aussi une qualité humaine, un centre d’intérêt étonnant ou encore un fort investissement dans une activité bénévole. Les éléments extra-professionnels permettent à l’employeur de s’imaginer quel genre de personne vous êtes, si vous semblez agréable, investi, déterminé, passionné, capable de travailler en équipe, calme…autant de raisons qui laissent penser que vos centres d’intérêts ne doivent pas être notés par hasard. Faites-les parler pour vous et faites en sorte qu’ils véhiculent une image positive.

9. Eviter les erreurs grammaticales et lexicales

Ce point ne sera jamais trop répété. Même si vous n’êtes pas un expert en langue française, n’hésitez pas à faire appel à votre entourage pour vous corriger. Les fautes grammaticales et lexicales sont rédhibitoires pour une majorité de recruteurs.

10. Faire des phrases concises, sans pronom

Pour gagner en place mais aussi pour donner un aspect plus professionnel, évitez d’utiliser le pronom « je », ou « moi ». Faites plutôt usage de phrases non verbales. Par exemple, au lieu d’écrire : « j’ai réalisé 20% du chiffre d’affaires », optez plutôt pour « réalisation de 20% du chiffre d’affaires ». Ces phrases permettront d’être enchaînées plus rapidement et de désencombrer la syntaxe.

11. Utiliser un QR code

Si vous avez l’impression que votre CV n’est pas complet après synthétisation, vous pouvez ancrer un QR code pour diriger l’employeur vers votre profil LinkedIn, par exemple. Attention en revanche à ce que votre CV soit à jour, les informations concordantes avec celles de votre CV, et que les informations que vous souhaitez ajouter soient réellement pertinentes. De plus, ce système peut ne pas fonctionner avec les petites entreprises ou dans des secteurs où l’informatique est peu présent.

Le QR code peut aussi être utilisé pour diriger l’employeur vers un portfolio, une sitographie, un dossier ou tout autre élément pertinent pour la candidature.

12. Choisir une mise en page lisible

Dans tous les cas, votre CV doit être aéré. Ne cherchez pas à tout prix à supprimer les interlignes, à réduire les marges ou la police pour finalement créer un document illisible et peu attrayant. Préférez supprimer quelques éléments pour faciliter la lecture et l’identification des atouts de votre candidature. Choisissez également des polices classiques, lisibles. Si vous souhaitez mettre de la couleur, choisissez un code couleur cohérent et utilisez-le avec parcimonie. Pour un résultat optimal, utilisez des modèles de CV téléchargeables.

13. Envoyer le CV en format PDF

Pour éviter tout problème à l’ouverture du CV, enregistrez-le au format PDF. De cette façon, vous serez certain que l’employeur pourra l’ouvrir sans que toutes vos sections soient décalées.

14. Renommer le CV

Enfin, renommez votre CV pour qu’il soit identifiable rapidement et qu’il ne semble pas ressembler à un spam. Idéalement, le nom doit être concis et s’écrire sous le format : NomPrénom_CV_poste.

 

Pour vous différencier de vos concurrents, mettez-vous à la place de l’employeur pour comprendre ce qu’il attend de la candidature et les compétences exigées. Soyez attentif à la présentation de votre CV pour qu’il soit facile à lire et qu’il donne envie à l’employeur de vous rencontrer.

Share
Posted in CV
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *