Ça y est, vos recherches et vos candidatures on portés leurs fruit : grâce à votre profil et le modèle de CV que vous avez téléchargé sur https://www.mycvfactory.com ,  vous avez décroché un entretien pour le travail de vos rêves.

Attention, c’est loin d’être gagné,  une nouvelle préparation commence pour vous. Avant de vous embaucher, l’employeur va souhaiter en savoir le plus possible sur vous dans une période de temps limité. Si les 45 premières secondes sont déjà décisives, certaines questions types  vous seront posées afin de vous conduire vers un choix de s réponses seront déterminantes pour votre candidature. Voici les 10 questions les plus courantes lors des entretiens d’embauche et nos conseils pour y répondre correctement.

  1. Parlez-moi de vous

Cette question permet à l’employeur de déterminer votre assurance, votre capacité à prioriser les informations et à vous organiser. La clé pour répondre à cette question : pensez à ce que l’employeur souhaite entendre. Vous devez synthétiser en 3 minutes maximum en quoi vous êtes le candidat idéal. Gardez en tête un axe de présentation simple : qui je suis, ce que je fais là, où je vais.

  1. Où vous voyez-vous dans cinq ans ?

L’employeur souhaite savoir ce que vous pensez pouvoir apporter à son entreprise d’ici là. Parlez de vos compétences à pouvoir mettre en œuvre un projet sur votre poste dans le but de développer l’entreprise.

  1. Pourquoi devrions-nous vous choisir ?

Vous devez vous rendre indispensable. Évitez les « je pense que », « j’espère pouvoir », mais faites preuve d’assurance. Profitez-en pour glisser des softs skills dont vous n’avez peut-être pas encore parlé : le calme, la sociabilité, la bonne humeur, l’esprit d’équipe, ou toute autre soft skill qui vous différencierez des autres et qui serait utile au bon fonctionnement de l’entreprise.

  1. Pourquoi souhaitez-vous travailler ici ?

Concentrez-vous sur des spécifités de l’entreprise, que vous aurez préalablement recherchées. Par exemple, le fait qu’elle se développe à l’international vous intéresse car cela veut dire qu’elle rencontre une certaine prospérité ou qu’elle promet de nombreuses perspectives d’avenir.

  1. Pourquoi avez-vous postulé à cet emploi ?

Parlez avec votre cœur et éloignez-vous de l’aspect pratique (rémunération, localisation, horaires, avantages, etc.) ; en quoi cet emploi est la continuation de votre parcours professionnel, ce que vous pensez pouvoir développer et acquérir, et ce qu’il apportera à votre carrière.

  1. Quelles sont vos qualités, vos défauts ?

Votre meilleure qualité est une qualité dont ils ont besoin pour votre poste et l’entreprise. Concernant le défaut, évitez le piège courant de citer un « faux » défaut comme « perfectionniste ». Soyez honnête, mais prévoyez de rebondir sur un plan d’action pour dépasser ce défaut et vous améliorer.

  1. Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ?

Soyez clair et concis et ne vous attardez pas. Evidemment, la raison devra être acceptable pour l’employeur (fermeture de l’entreprise, raisons de santé si celles-ci ne font pas obstacle à votre nouvel emploi). Ne citez pas des conflits ou une démotivation, mais essayez plutôt de citer un tournant professionnel.

  1. Quelle est votre plus grande réussite ?

Même petite, une réussite est importante. Soyez fier, passionné et investi dans cet accomplissement. Cela doit être cohérent avec le poste que vous convoitez et susciter l’intérêt de l’employeur.

  1. Parlez-moi d’un échec que vous avez vécu

Cela semble évident, mais vous ne devez pas vous apitoyer. Parlez de cet échec comme une opportunité pour vous de vous remettre en question et d’apprendre de vous.

  1. Avez-vous des questions ?

Environ 75% des candidats répondront qu’ils n’ont pas de question pour l’entreprise. Cela est décevant pour l’employeur qui s’attend à ce que vous montriez intérêt et curiosité pour sa société. Posez deux ou trois questions sur le fonctionnement, le nombre d’employés, l’historique, les projets de développement ou toute autre information que vous aurez pu lire au préalable.

Gardez toujours en tête d’apporter un cœur de compétence à l’employeur : soyez la réponse à ce qu’il recherche et le candidat professionnel et intègre qu’il recherche. Restez vous-même, soyez sûr de vous tout en restant humble, et montrez un réel intérêt au poste et à l’entreprise.